Un Dieu : trois religions

 

Judaïsme

Christianisme

Islam

Nom donné aux pratiquants Juifs  Chrétiens  Musulmans
Nom(s) donné à Dieu dans chaque religion Yahvé  Dieu  Allah
 
יְהוָה
   الله
Religion monothéiste oui oui oui
Epoque de fondation de la religion 2 000 à 1 000 ans av. J.C. Ier siècle VIIe siècle
Personnage initial auquel se réfèrent les trois religions Abraham Abraham Abraham
Personnage(s) important(s) et ou fondateur(s) Abraham, Isaac, Moïse,...

Abraham, Isaac, Moïse,…, Jésus

Abraham, Isaac, Moïse,… , Mahomet
Croyance en la Sainte Trinité
Non
Oui Non
Jésus
Les textes autorisés du judaïsme rejettent Jésus en tant que Dieu, être divin, intermédiaire entre les hommes et Dieu, Messie ou saint.
Fils de Dieu et Messie Un des plus grands prophètes, le Messie
Croyance en la crucifixion de Jésus
Oui
Oui Non, une autre personne qui avait les mêmes traits a été crucifiée à sa place, selon la volonté de Dieu.
Grands groupes
Les séfarades, les ashkenazes, selon leur origine géographique.
Les catholiques, les orthodoxes, les protestants.
 
Les sunnites, les chiites et les kharidjites.
Livre de référence Le Tanah (Bible hébraïque) est composée de la Torah (5 livres) + les livres des Prophètes et d’autres écrits comme les Psaumes. La Torah est aussi appelée   Pentateuque. Elle rassemble les textes principaux de la Loi et raconte l’histoire du peuple juif. Bible (Ancien et Nouveau Testament) Le Coran est la parole même de Dieu transmise à Mahomet.
Langue d'origine dans le livre de référence Hébreu Hébreu, grec Arabe
Les obligations majeures Les Dix Paroles Les Dix Commandements Les Cinq Piliers
Prière fondamentale

Shéma :

Écoute Israël, l’Éternel est notre Dieu, l’Éternel est Un.
Béni soit le nom de la gloire de Sa royauté à tout jamais.
Tu aimeras l’Éternel ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et avec tout ton pouvoir. Que les paroles que je t’adresse aujourd’hui soient sur ton cœur. Tu les enseigneras à tes fils, et tu en parleras assis dans ta maison, en marchant sur le chemin, à ton coucher et à ton lever. Tu les attacheras en signe sur ta main, et elles seront fronteau entre tes yeux. Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et à tes portes.

Notre Père,
Qui es aux Cieux,
Que Ton Nom soit sanctifié,
Que Ton Règne vienne,
Que Ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour,
Pardonne nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux
qui nous ont offensés,
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
Mais délivre-nous du mal,
Amen.

Fâtiha :

1. Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
2. Louange à Allah, Seigneur de l'univers.
3. Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,
4. Maître du Jour de la rétribution.
5. C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons secours.
6. Guide-nous dans le droit chemin,
7. le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta
colère, ni des égarés.

Lieu de culte et de rassemblement La synagogue L'église, la cathédrale, la basilique, la chapelle, le temple, … La mosquée
Lieux de culte en France en 2011 environ 280 synagogues environ 47 000 églises et chapelles catholiques, 100 églises orthodoxes et 1 600 temples protestants environ 2 400 lieux de culte musulmans (dont 1 800 salles de prière)
Personne qui préside aux cultes, qui aide les   pratiquants Rabbin Prêtre, pasteur Imam
Événement qui marque le point 0 de chaque   calendrier La création du monde (3761 ans av. JC.) La naissance de Jésus L'Hégire (16 juillet 622)
Jour de repos et ou de rassemblement pour la   prière Le samedi Le dimanche (commence dès la veille au soir, d'où la messe anticipée du samedi soir) Le vendredi
Ville(s) importante(s) Jérusalem Jérusalem, Rome La Mecque, Médine, Jérusalem
Symbole(s) caractérisant chaque religion L'étoile de David (ou le Sceau de Salomon ou le bouclier de David) ou le chandelier à 7 branches (La Ménorah) La croix (autrefois le poisson) Le croissant de lune et l'étoile
Nombre dans le monde 16 millions 2,1 milliards 1,5 millard
En France 1 % de la population 60 % de la population 6 % de la population
Alimentation Pas d'animaux impurs (porc, lapin, cheval), viande cacher, pas de sang, pas de mélange carnés-lactés, poisson cacher (pas de fruits de mer, ni lotte, raie et anguille), vin cacher. Poisson les vendredis de carême,  jeûne et   abstinence (pas de viande) le Mercredi des Cendres et le Vendredi saint. Pas de porc, viande hallal (l'animal est égorgé au nom de Dieu et conformément aux préceptes de l’Islam), pas d'alcool.
Principales fêtes Pâques (Pesah), La Pentecôte (Shavouot), La fête des Tentes (Soukkot), Le Nouvel An (Rosh ha-Shana), La fête du Grand Pardon (Yom Kippour), La fête de la Dédicace (Hanoukka) Pâques, Ascension, Pentecôte, Assomption, Toussaint, Avent, Noël, Carême, Semaine Sainte La fête du sacrifice ou grande fête (Aïd al-kebîr), La fête de la rupture du jeûne (Aïd al-fitr), Ramadan, Fin du Ramadan (Aïd el-Seghîr)

Ce tableau ne se veut pas exhaustif, il comporte peut-être quelques erreurs et de nombreux manques, il se veut une présentation générale de ces trois religions.

Pages suivantes : différences entre catholiques et orthodoxes, entre catholiques et protestants, liste des principaux dirigeants religieux, portail des religions et croyances, vidéo sur les religions dans le monde.

Principales religions dans le monde

Les catholiques en France et dans le monde

Prêtre catholique, pasteur protestant et prêtre orthodoxe

Protestants et catholiques quelles différences ?

Catholiques, protestants et orthodoxes sont des chrétiens, car ils croient au Christ et le reconnaissent comme étant le Messie (le Sauveur).  Un catholique est donc un chrétien, mais un chrétien n'est pas forcément catholique (il peut être protestant ou orthodoxe). 

D'autre part on peut porter le nom de "chrétien" sans pratiquer ou sans vivre de foi : on parlera alors de "chrétiens nominaux".

Le protestantisme est une confession du christianisme. Il est apparu au XVIe siècle en Europe occidentale.

Historiquement, c’est Luther qui a fondé le protestantisme. L’acte fondateur est sa publication de 95 thèses sur la porte d’une église à Wittenberg. Ces thèses exprimaient à l’origine une réaction contre l’Église catholique sur le problème du Salut de l'âme, des sacrements mais aussi de l'organisation de l'Église et des fidèles. Aujourd’hui, les protestants se répartissent en un nombre infinie d’Églises et de confessions différentes : les baptistes, les anabaptistes, les luthériens, les calvinistes, etc. 

Différences entre les catholiques et les protestants :

  • les catholiques voient en la Vierge Marie l'immaculée conception (conçue sans péché, dogme promulgué en 1854, confirmé par la Vierge elle-même à Bernadette à Lourdes en 1858) et montée au cieux (dogme promulgué par l’Église catholique en 1950), les protestants voient en elle une femme bénie et choisie par Dieu comme mère du Messie, vierge seulement jusqu'à la naissance de Jésus. 

  • les catholiques sont soumis au pape considéré comme ne pouvant pas se tromper (dogme de l'infaillibilité du pape promulgué en 1870), les prêtres n'ont pas le droit de se marier (depuis la réforme grégorienne au XIe siècle) ; les protestants ne reconnaissent pas le pape (ils ont leur chef : et autorisent le mariage des pasteurs. 

  • les prières des catholiques sont adressées à Dieu, à Marie et aux saints, celles des protestants uniquement à Dieu. 

  • les catholiques romains vénérent les images et les reliques (depuis le concile de Nicée II en 787), les protestants non. 

  • les catholiques romains croient au purgatoire (soulagement des morts par la prière des vivants. Dogme promulgué au concile de Florence en 1439), les protestants non. 

  • les catholiques romains croient à la transsubstantiation (substance du pain de l'hostie convertie en chair du Christ durant la messe. Dogme promulgué lors du concile de Latran IV en 1215), les protestants non. 

  • les catholiques reconnaissent 72 livres dans la Bible, plus la tradition orale qui l'accompagne. Les protestants n'en reconnaissent que 66 ; les livres "deutérocanoniques" promulgués canoniques lors du le Concile de Trente (XVIe siècle) étant considérés comme apocryphes ; les protestants prônent la lecture individuelle de la Bible alors que les catholiques se réfèrent aussi aux prêtres.

  • les catholiques reconnaissent le prêtre comme un médiateur, il peut seul pardonner les péchés et célébrer la messe ; pour les protestants les fidèles sont tous prêtres, les pasteurs ne sont que des conseillers. 

  • les catholiques estiment que les fidèles sont sauvés par la mort de Jésus sur la croix, leurs actions, leur amour alors que les protestants estiment que seule la Grâce de Dieu peut les sauver.

Les protestants rejetent les innovations apportées à la foi catholique au cours des siècles.

Les explications données ici sont simplifiées.

D'après : http://www.info-bible.org/histoire/catholique/protestants-catholiques.htm

 Evolution du christianisme

 

Prêtre catholique, pasteur protestant et prêtre orthodoxe

Quelles sont les différences entre catholiques et orthodoxes ?

À première vue, il n’y a pas beaucoup de différence entre chrétiens orthodoxes et chrétiens catholiques : il y a 95% d’éléments communs. Les orthodoxes, tout comme les catholiques, reconnaissent les sept premiers conciles œcuméniques, ceux qui aboutirent à la rédaction du Credo. Mais, là où les orthodoxes ne reconnaissent que ces conciles, les catholiques pensent que la liste des conciles n’est pas close. Le dernier concile que les catholiques reconnaissent est le concile Vatican II en 1962. Ces conciles ont permis à la foi catholique de s’affiner dans certaines directions que les orthodoxes n’acceptent pas :

  • le filioque,
  • la conception immaculée de Marie,
  • l'infaillibilité du pape.


Le Filioque et la primauté romaine, le schisme de 1054

Le Filioque est une modification du Credo de Nicée-Constantinople apparue dans l'empire de Charlemagne et qui s'est généralisée à toute l'Église d'Occident au XIe siècle.

Les Francs ajoutèrent les mots "et du fils" à la formule "Je crois en l'Esprit Saint qui procède du Père". Avec cet ajout, l'Esprit Saint est donc considéré comme procédant "du Père et du Fils", l'Esprit Saint devenant une personne de second ordre par rapport au Père et au Fils égaux entre eux, c'est ce que les orthodoxes contestent.

Toute modification de ce texte fondamental ne pouvait se faire qu'avec le consentement de toute l'Église, et non de manière unilatérale comme ce fut le cas, de la seule autorité de l'Église de Rome, sans consultation des autres Églises. L'Église de Rome a voulu imposer cette innovation à toute l'Église, en considérant hérétique quiconque n'accepterait pas cette nouveauté. La question du Filioque a donc fait apparaître dans le même temps le problème de la primauté de Rome. Un schisme a donc eu lieu en 1054. L'église orthodoxe peut aussi légitimement considérer l'Église catholique comme séparée de son sein au XIe siècle, sous la seule responsabilité de cette dernière, en raison de ses innovations dogmatiques et ecclésiales.

L'Immaculée Conception

Le dogme de l'Immaculée conception a été proclamé au XIXe siècle (1854). Il enseigne que la Mère de Dieu aurait été conçue hors des conditions du "péché originel" accompli par Adam et Eve (Genèse, chapitre 2). Ce dogme contredit le fait que le Christ est l'unique Sauveur de toute l'humanité, y compris de sa Mère.

L'infaillibilité du pape

Le dogme de l'infaillibilité du pape est apparu en 1870. Il fut proclamé lors du concile de Vatican I. Développant dans son ultime conséquence la notion de primauté de Rome, il confère au pape une suprématie sur toute l'Église. Un seul homme est ainsi placé au-dessus de toute l'Église en raison de sa seule fonction. Les orthodoxes contestent cette hiérarchie de type pyramidale et totalitaire imposant à l'Église les décisions du seul pape romain.

Les explications données ici sont simplifiées.

 

D'après : http://theopedie.com/spip.php?article224

 Evolution du christianisme

 

Aujourd’hui, on souhaite un rapprochement entre les différents chrétiens, on parle d’unité des chrétiens. Ce mouvement s’appelle l’œcuménisme.

 

Pour consulter la liste des principaux dirigeants religieux, cliquez ici.

Portail des religions et croyances

 Site sur les religions et les croyances