Foire aux questions

 

L'école et le collège Notre-Dame sont-ils le même établissement ?

L'école et le collège ont chacun un chef d'établissement qui se rencontrent une fois par semaine pour partager leurs projets. L'OGEC (association gestionnaire), l'APEL et l'AEEP (association propriétaire des murs) sont communs.

 

J'ai écrit plusieurs fois de suite aux enseignants sur la messagerie de Scolinfo pour leur demander si mon enfant se tenait mieux en classe, et ils ne me répondent pas à chaque fois. Pourquoi ?

Probablement parce que vous avez écrit un peu trop souvent. Si votre enfant se tient mal, vous le saurez rapidement.

 

Je veux envoyer un mail au directeur. Dois-je le faire via Scolinfo ou pas ?

Non, pour envoyer un mail au directeur, vous devez écrire à dir.collegenotredame@wanadoo.fr La messagerie de Scolinfo est réservée aux enseignants. Si vous voulez lui écrire en tant que professeur de français parce que votre enfant est en 4e ou en 3e, vous pouvez dans ce cas le faire via la messagerie de Scolinfo.

 

On m'a téléphoné vers 17h15 pour me dire que mon fils était retenu et qu'il n'était pas présent à la retenue. Je n'étais pas au courant.

Quand un élève est retenu, cela est écrit sur le carnet de liaison à la partie "Retenues" et votre signature est demandée, les parents doivent vérifier le carnet de liaison tous les soirs, c'est marqué sur le Règlement Intérieur ; ou si votre enfant n'avait pas son carnet de liaison le jour où il a été retenu la sanction vous est envoyée par courrier avec une heure de retenue supplémentaire pour défaut de carnet. Dans tous les cas, la retenue est enregistrée sur Scolinfo.

On parle beaucoup d'école du numérique, mais souvent le matériel est ancien et il faut beaucoup de patience pour arriver à ses fins. Qu'en est-il à Notre-Dame ?

A Notre-Dame, les Tableaux Blancs Interactifs datent de septembre 2011, il n'y a aucune manipulation à faire car tout est intégré, et les ordinateurs de la salle informatique de mai 2013. On peut dire que travailler avec le numérique dans de bonnes conditions est une réalité que nous apprécions tous les jours de classe et c'est notre objectif.

 

Mon enfant a un prof de ... qui le sanctionne tout le temps. J'en ai assez, je vais prendre rendez-vous !

C'est exactement ce qu'il faut faire. Si votre enfant est souvent sanctionné, c'est que quelque chose ne va pas. Réagissez vite.

 

Je trouve que les enfants sont de plus en plus grossiers, ma fille dit maintenant des gros mots à la maison. Elle n'était pas comme ça auparavant. Vous ne pourriez pas intervenir ?

L'impolitesse est proscrite. Seulement, nous avons besoin de vous pour l'éducation de votre enfant, car les parents en sont les premiers responsables. Travaillons donc ensemble pour que votre enfant puisse communiquer sans employer de mots dont il ne connait pas souvent le sens et qui peuvent blesser. A nous aussi, les adultes, de montrer l'exemple.

 

Ma fille reçoit des SMS jusqu'à une heure du matin ! Vous ne pourriez pas dire aux élèves que cela ne se fait pas !

Nous pouvons le leur dire, mais il faut aussi que les parents en persuadent les enfants. Il faudrait peut-être confisquer les portables à partir d'une certaine heure le soir ainsi que les ordinateurs afin que les nuits des enfants soient plus longues et qu'ils soient moins fatigués durant la journée. L'addiction aux appareils électroniques est un risque. Je sais aussi que des parents répondent eux-mêmes à des SMS envoyés par des camarades de leurs enfants à une heure du matin. Est-ce la meilleure manière de procéder ?

 

Mon fils n'a jamais de devoirs à faire à la maison, c'est normal ?

Votre fils vous dit qu'il n'a jamais de devoirs à faire, c'est différent. Si, effectivement, il arrive que les enseignants ne donnent pas de devoirs, il y a systématiquement un travail de révision à faire le soir à la maison. Il faut reprendre l'emploi du temps de la journée et se remémorer ce qui a été fait en classe, relire les cours, en recopier l'essentiel sur une fiche, refaire les exercices, revoir le vocabulaire. Scolinfo donne le soir le travail fait durant la journée et les devoirs à faire, les enseignants se sont engagés à enregistrer ces informations. Les enseignants constatent souvent que certains élèves ne font pas le travail à la maison. Ce sont d'ailleurs toujours les mêmes. Peut-être votre fils en fait-il partie ?

 

Mon enfant n'a pas envie de travailler. J'ai beau lui expliquer que c'est important, il ne veut rien entendre.

Problème très délicat. Je connais hélas beaucoup d'adultes qui sont dans le même cas. Le travail n'est plus mis à la première place dans notre société, il passe après les loisirs et les vacances. Il faut donc revaloriser l'image du travail, redonner le goût du travail. Il faudrait faire comprendre que le travail une fois accompli apporte un plaisir incommensurable.

 

Le professeur principal de mon fils me dit que la seconde générale et technologique n'est pas faite pour lui ! Il vaut mieux qu'il aille en seconde professionnelle. N'importe quoi ! Mon fils ne travaille pas beaucoup, mais je sais qu'il est capable de beaucoup mieux. Il est intelligent. Sa soeur ne travaillait pas beaucoup non plus au collège, ensuite, elle a super bien travaillé au lycée.

Les deux secondes en question accueillent des élèves intelligents. Les enseignants et le chef d'établissement autorisent ou pas un passage en seconde générale et technologique plutôt qu'en seconde professionnelle quand le projet professionnel et les résultats de l'élève le permettent. Chaque cas est unique. On connait beaucoup d'élèves qui ont trouvé un énorme changement entre la troisième et la seconde...

 

 

Mon fils m’a dit qu’il y avait un Tableau Blanc Interactif dans chaque classe. C’est quoi ?

Un Tableau Blanc Interactif ou TBI est un ordinateur directement relié à un écran géant. L’image est projetée sur l’écran par un vidéoprojecteur situé au-dessus du Tableau Blanc.

Un logiciel spécialement conçu pour l’enseignement permet de réaliser des cours plus dynamiques.

Les enseignants et les élèves peuvent aussi directement écrire sur l’écran avec un stylet en plastique en choisissant la couleur, la taille, la police d’écriture. Ils peuvent aussi se servir du clavier en WI-FI.

En mathématiques, plus besoin d’une règle, d’un rapporteur ou d’une équerre, ils sont intégrés au logiciel.

On peut changer de page, enregistrer les cours pour les utiliser au cours suivant, etc. Les images peuvent bouger, tout comme les mots ou les phrases que l’on peut déplacer à loisir sur le Tableau Blanc.

L’accès à Internet permet d’enrichir considérablement le contenu des cours ainsi que l’attention des élèves. Le son est de grande qualité.

Aujourd’hui, on ne fait plus référence à des choses, on les montre directement.

Plus besoin de réserver la salle vidéo, chaque classe en est une. Plus besoin de porter une vieille carte du monde en plastique, il suffit d’aller sur Internet ou d’en préparer une chez soi et de la présenter en classe. En langue, les enseignants n’ont plus à transporter leur lecteur de CD d’une classe à l’autre, le TBI les lit très bien.

Depuis la rentrée de septembre 2012, les classes sont équipées d'une ardoise numérique sans fil qui permet d'agir à distance sur ce Tableau Blanc Interactif.

Pourquoi ne publiez-vous plus d'articles sur le journal ?

Parce que trop régulièrement nous lisons des articles sur les collèges qui relatent toujours les mêmes choses. C'est un peu lassant. Voyages scolaires, sorties, compétitions sportives, équipements informatiques, options ludiques, rénovations ...

Notre site Internet fait la promotion de notre collège quasiment au jour le jour (rubriques, photos, agenda).

Etre trop souvent présent dans les médias peut aussi signifier que l'établissement scolaire ne va pas si bien que ça et qu'il a besoin de publicité.

Pendant plusieurs années, nous avons publié un ou deux articles par an. Mais il fallait relancer jusqu'à trois fois le journal pour pouvoir être publié... Une fois, il a même fallu dire que l'on allait proposer l'article à un journal concurrent pour avoir gain de cause... En 2013, un article sur le voyage en Irlande n'a jamais été publié, en 2014 un article sur les 180 ans du collège non plus...

Mon enfant a de grandes difficultés. Que dois-je faire ?

Vous devez tout d’abord écrire un courrier qui explique les difficultés de votre enfant et l’adresser au directeur. Cette lettre sera donnée aux enseignants et à la surveillante. Nous prendrons alors les mesures nécessaires pour que les difficultés de votre enfant s’amenuisent ou disparaissent.

Certains élèves n’ont pas envie d’être aidés, il nous est alors très difficile de les aider. D’autres sont demandeurs, il nous est alors très facile de leur venir en aide. Certaines pathologies demandent le concours d’un orthophoniste. Dans tous les cas, nous avons besoin de votre concours.

Je voudrais savoir qui s'occupe de l'orientation au collège ?

C'est le professeur principal qui gère l'orientation en collaboration avec vous, parents. Vous pouvez lui demander de l'aide. Une salle d'orientation a été créée en septembre 2012, elle met à la disposition des élèves de nombreux documents.

Le site Internet du collège propose des pages consacrées à l'orientation après la 4e et la 3e. Consultez-les.

Une rencontre avec les chefs d'établissement de l'enseignement catholique a lieu chaque année au collège si besoin.

Les Portes Ouvertes des lycées vous permettent de mieux comprendre et de découvrir des propositions insoupçonnées. 

Il y a aussi un forum des métiers organisé au collège La Salle-St Bernard à Bayonne et au collège-lycée St Thomas d'Aquin à St Jean-de-Luz en début d'année civile.

Des mini stages sont proposés aux 4e et aux 3e par leur professeur principal.

Le CIO et le SIF sont également à votre disposition.

Mon enfant me dit toujours que son carnet de liaison est resté au collège ou qu’un professeur le lui a pris et ne le lui a pas rendu. Je ne le vois pas souvent ce carnet !

Votre enfant doit toujours avoir son carnet de liaison dans son cartable. Il peut arriver qu’un enseignant ou la surveillante le lui prenne et ne le lui rende que le lendemain, mais c’est exceptionnel.

De plus, vous devez regarder le carnet de liaison de votre enfant tous les soirs et signer tous les mots, les circulaires qui y sont collées, les papillons d’absences, de retards et de retenues, les observations, etc.

Si votre enfant ne vous le montre pas pour x raisons, il vous faut établir des règles et pourquoi pas le sanctionner s’il fait en sorte que son carnet de liaison soit un fantôme !

Mon enfant me dit qu’il n’a pas cours demain matin ou qu’il commence à 10h00 un autre matin. On n’est jamais avertis !

Votre enfant vous a sans doute menti. Il arrive exceptionnellement que des élèves n’aient pas cours à un moment donné de la journée, dans ce cas, vous en êtes informés par une circulaire qu’il vous faut signer et retourner au collège en respectant un délai imposé.

Si votre enfant n’a pas retourné la circulaire, il restera au collège ou nous vous téléphonerons pour en savoir plus. Dans tous les cas, si votre enfant est absent et que la circulaire ne nous a pas été retournée, nous vous appellerons pour vous tenir informés de ce fait.

A partir de quel mois dois-je inscrire mon enfant au collège Notre-Dame en sixième ?

Vous pouvez prendre rendez-vous avec le directeur à partir de janvier. Voici les modalités.

Ma fille est inscrite à la cantine. J’ai oublié de lui faire un mot pour dire qu’elle ne mangerait exceptionnellement pas à la cantine aujourd’hui et je n’ai pas pensé à téléphoner au collège. Que va-t-il se passer ?

Votre fille va dire qu’elle ne mange exceptionnellement pas à la cantine lorsque son professeur demandera à la classe à 8h00 le nom des élèves qui ne mangent exceptionnellement pas à la cantine. Mme Riobé traite ensuite ces informations. Si elle voit qu’il n’y a pas de mot, elle ou le directeur vous téléphonera pour savoir si vous êtes au courant de cette information. Si vous ne répondez pas, nous garderons votre fille à la cantine.

Un enfant peut faire croire qu’il ne déjeune pas au collège alors que vous n’êtes pas au courant...

Mon enfant a une maladie ou est asthmatique. En général, il n’y a pas de problème. Mais si un jour il a une grave crise au collège, que va-t-il se passer ?

Déjà, vous devez signaler au directeur, par écrit, la maladie de votre enfant. La lettre devra être datée et signée. Ensuite, vous pouvez laisser un médicament au collège, il sera conservé à l’accueil. Le directeur informera le médecin du centre médico scolaire de Bayonne qui établira un P.A.I. (Projet d’Accueil Individualisé). Vous serez contactés et nous établirons ensemble un protocole. Votre médecin devra délivrer une ordonnance.

J’ai manqué la rencontre parents-élèves-professeurs, je n’étais pas au courant... On ne pourrait pas avertir les parents !

Les parents sont toujours avertis. Le site Internet du collège est très régulièrement actualisé : la rubrique "agenda" mentionne ces rendez-vous avant qu’ils aient lieu. Le carnet de liaison aussi.

J’ai écrit au directeur pour lui dire que mon enfant serait absent jeudi matin et il a écrit "vu" sur la lettre. Il ne m’a pas donné son accord...

Le directeur ne peut donner son accord que si on le lui demande. Si vous l’informez de l’absence de votre enfant, vous ne lui demandez pas son accord. Officiellement, il n’est donc pas d’accord. Utilisez les papillons prévus à cet effet dans le carnet de liaison de votre enfant.

Le directeur ou la secrétaire m’ont appelé pour me dire que je devais payer la cantine, la facture a été donnée à mon enfant cinq jours auparavant. Ils n’ont pas autre chose à faire ?

Oui, ils ont d’autres choses à faire. La cantine doit être réglée dans les quatre jours tel que le stipule l’annexe au Réglement Intérieur.

On me demande une attestation d’assurance ou une adhésion à l’assurance scolaire du collège (F.E.C.). Je ne sais pas si mon enfant est assuré. Que dois-je faire ?

Vous devez téléphoner à votre assureur pour lui poser la question. Il vous répondra assurément.

Ma voisine qui a sa fille au collège Notre-Dame reçoit toujours le courrier du collège et pas moi ! Que se passe-t-il ?

Avez-vous donné les 12 enveloppes timbrées à votre adresse ?  Si oui, faites une réclamation auprès de La Poste.

Votre adresse a-t-elle changé ? Si oui, signalez-le par écrit au directeur.

Une mère d'élève de Mouguerre a reçu en août 2012 la liste des fournitures de 2011-2012 postée début juillet 2011 et oblitérée en 2011 !

 

Je ne comprends rien au fonctionnement de ce collège ! Tous les jours, j’apprends des choses nouvelles ! Est-ce normal ?

Non, ce n’est pas normal. Pour comprendre le fonctionnement du collège Notre-Dame, vous devez avoir lu les textes suivants :

Projet Educatif, Projet d’Etablissement, Projet Pastoral, Réglement Intérieur et annexe au Règlement Intérieur (pour les parents), Contrat de scolarisation.

Ces textes, si vous les avez égarés, sont sur le site Internet du collège à la rubrique "Textes Fondamentaux".

Pourquoi les façades extérieures du collège sont si laides ? Le directeur ne pourrait-il pas faire exécuter des travaux de rénovation ?

Si cela ne tenait qu’au directeur, les travaux seraient réalisés depuis 2005.

Le collège est géré par deux associations : l’A.E.E.P. (association propriétaire des murs) et l’O.G.E.C (association gestionnaire). La rénovation de l’intérieur du collège a été entreprise depuis 2005. L’extérieur sera rénové lorsque la rénovation de l’intérieur sera achevée, à moins d’une surprise...

Pour se consoler, nous nous disons qu’il ne faut pas se fier aux apparences...

En avril-mai 2016 : des devis ont été réalisés. Les travaux de réfection des façades vont très certainement débuter les mois suivants.

Mon fils a été retenu par son professeur de ..., il me dit que ce n’est pas de sa faute. Je ne l’enverrai donc pas à la retenue !

Attention, si vous n’envoyez pas votre fils à la retenue, il sera exclu une journée. Il faut tout d’abord demander à votre enfant de vous dire la vérité. Souvent, les enfants, ayant peur de se faire punir à la maison, se font passer pour innocents. Si la version de votre enfant fait toujours preuve d’injustice, demandez un rendez-vous avec l’enseignant en question. Vous en saurez davantage.

Les enseignants ne sont pas tous "fous", comme on peut parfois l’entendre...

Ma caution a été encaissée et j’ai retrouvé le manuel qui manquait, je vais le rapporter au collège, le directeur va me rembourser la caution.

Votre caution ne vous sera pas remboursée, il y a des délais à respecter. Les manuels scolaires sont à rendre au plus tard le dernier jour de juin.

Mon enfant revient presque tous les soirs à la maison avec une punition ou une retenue ! Ce collège est trop sévère ! Je le change d’établissement !

Votre enfant doit sans aucun doute avoir des problèmes avec le respect des règles de vie commune. Les enseignants donnent rarement une punition ou une sanction sans avertir l’élève au préalable.

Si votre enfant a continué à mal agir ou à ne pas faire ses devoirs, à ne pas apprendre une leçon, ..., uniquement pour voir si l’enseignant tiendrait ses promesses, il a le résultat.

Si votre enfant a continué parce qu’il oublie dans les deux minutes ce qu’on vient de lui dire, il s’agit alors d’un autre problème.

Les sanctions doivent alerter les parents. Une demande de rendez-vous avec le professeur principal ou un enseignant (par le biais de la messagerie Scolinfo) peut faire changer les choses. Vous apprendrez certainement comment agit votre enfant au collège et vous pourrez vous aussi lui apprendre à respecter les règles.

Mon enfant se fait toujours gronder alors que ce n’est jamais de sa faute ! Vous trouvez ça normal ?

Non, ce n’est pas normal ! Votre enfant a sans doute du mal à avouer qu’il n’a pas bien agi de peur de se faire gronder ou punir. Ou alors, il a pris l’habitude de dire systématiquement que ce n’est pas de sa faute.

Très souvent, quand nous prenons un enfant sur le fait accompli, il nous certifie qu’il n’a rien fait ! Pourtant, on l’a bien vu faire !

Est-ce qu’on a toujours besoin de sanctionner un enfant ?

Sanctionner signifie "rendre sacré". Quand on fait prendre conscience à un enfant que ce qu’il a fait n’est pas bien ou est grave et qu’on le sanctionne en conséquence, on rend important l’acte et on lui fait prendre conscience qu’il ne faut pas recommencer.

Rappeler les faits, lui demander s’ils sont corrects, lui demander ce qu’il aurait fallu faire, s’il est conscient d’avoir mal agi permettent d’élever l’enfant. "Elever" dans les deux sens du terme.

Dire non quand il le faut, c’est aussi rendre service, ce n’est pas un manque d’amour. Laisser tout faire, c’est se désintéresser et l’enfant le sait.

Ce n’est pas dangereux pour les enfants de prendre leurs récréations sur la place Montaut ? S’il se passe quelque chose, qui est responsable ?

Les élèves du collège Notre-Dame prennent leurs récréations sur la place Montaut depuis les années 50. En plus de 60 ans, on ne déplore aucun incident grave. La place est surveillée à chaque récréation. Il y a des règles strictes annoncées dans le Réglement Intérieur.

A part un collège sur le BAB, dans tous les autres, n’importe qui peut rentrer facilement sur la cour de récréation. 

La responsabilité dépendra de l’incident, comme toujours. Le collège est en tout cas assuré, même dans ses abords, comme tout établissement scolaire.

La place Montaut, pour y aller, c’est pas facile d’accès !

Connaissez-vous beaucoup d’établissements sur le BAB qui sont faciles d’accès ? Vous déposez votre enfant sur la place, facilement car il n’y a jamais de bouchon.

Et si votre enfant prend le bus, entre la mairie et la place Montaut ou entre l’église Saint-André et la place Montaut, il ne rencontrera pas beaucoup de voitures durant ses cinq minutes de trajet.

Mon enfant s’est fait voler son blouson au collège ! Je suis furieuse !

Etes-vous certaine que le blouson a été volé ? Chaque année, une vingtaine de vêtements sont abandonnés par les élèves. Le vol n’est souvent qu’un prétexte...

J'ai mon fils dans cet établissement, quand je parle du collège Notre-Dame aux gens, il y en a plusieurs qui ne le connaissent pas... Comment ça se fait ?

Cela reste presque un mystère...

Les Bayonnais appellent encore le collège "La rue Douer" (l'entrée se faisait par cette rue autrefois) et l'école "La rue de Luc". Il y en a d'autres qui disent encore "Saint Louis de Gonzague" pour Le Guichot...

Le collège Notre-Dame est un établissement qui accueille des enfants depuis 1834, mais il ne s'est pas toujours appelé Notre-Dame !

Je viens de recevoir une facture de 5 € pour "téléphone", je ne comprends pas...
 
Vous n'avez pas signalé l'absence de votre enfant cinq fois de suite. Le collège vous a téléphoné, vous a probablement laissé un message pour vous signaler ces absences. Et comme le stipule l'annexe au Règlement Intérieur, il vous en coûte 1 € chaque fois. Vous pouvez demander le détail des communications (date, heure, numéro de téléphone, s'il y a eu réponse ou si un message a été laissé).
 
 
-Absence injustifiée : Si un élève est absent et que ses parents ou son responsable légal n’en a pas signalé les raisons, le collège téléphonera aux parents ou au responsable légal pour les en avertir, sauf cas exceptionnels, et 1 € sera facturé aux familles par appel. En cas de non réponse, de changement de numéro de téléphone non signalé, le collège décline toute responsabilité.

Qu'est-ce qu'un conseil de discipline ? 

Un conseil de discipline est toujours convoqué par le chef d’établissement pour régler un problème de comportement.

Comme le stipule le Règlement Intérieur, il est composé de l’élève et de ses responsables légaux, du chef d’établissement qui le préside, du professeur principal, des enseignants de la classe de l’élève, d’un représentant de l’A.P.E.L , de la surveillante, et si nécessaire, d’un délégué des élèves de la classe.

Il se déroule en trois temps :

1. Les personnes se présentent et le motif de la convocation est rappelé par le chef d’établissement. Chaque enseignant, la surveillante et le maître chœur (si sa présence a été souhaitée) s’expriment chacun à leur tour ainsi que l’élève et ses représentants légaux. Le représentant des parents d’élèves pose des questions et donne son avis. Le délégué des élèves peut répondre aux questions qui lui sont posées.

2. L’élève et ses représentants légaux quittent la salle. Les adultes votent alors à bulletin secret la ou les sanctions proposées : exclusion définitive, exclusion temporaire, autre.

3. L’élève et ses représentants légaux reviennent dans la salle pour entendre la décision du conseil de discipline.

Si l’élève est définitivement exclu, il prend ses affaires en classe et rend ses manuels scolaires. Les modalités d’inscription dans un autre établissement scolaire sont données.

Si l’élève et ses représentants légaux sont absents, le conseil de discipline a quand-même lieu. La décision est donnée par téléphone.

Un courrier stipule toujours cette décision qui est placée dans le dossier scolaire de l’élève.

 

Si mon enfant n'est pas baptisé, puis-je l'inscrire à Notre-Dame ? Et s'il n'a reçu aucune éducation religieuse ?
 
Oui, le collège est ouvert à tous, chrétiens ou pas. Votre enfant pourra approfondir son éducation religieuse ou apprendre à connaître le Christ.